sex foot rock'n'roll
Historique de la marque Hungaria Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par doctor avalanche   
28-03-2007
La marque « HUNGARIA », déposée en 1931, tire son nom de l’équipe hongroise des années 30 dont le beau jeu a fait rêver des millions de sportifs pendant plus de vingt ans ...
Hungaria


Publicité datant de 1934


La maison « PLAUT et PRADET » voit le jour à Orléans, en France en 1919. Elle est alors une des marques de chaussures de sports et de ballons de football, basket et rugby, parmi les plus novatrices en France et dans le monde.

Hungaria

En 1951, Nice devient champion de France à l’aide des chaussures et ballons HUNGARIA.

L'OGC Nice champion de France 1951 avec Hungaria


En 1953, le Stade de Reims remporte le championnat de France avec HUNGARIA et le Lille Olympique Sporting Club s’adjuge la coupe de France avec le fameux ballon « Scaphandre ». En 1954, le LOSC devient champion de France et l’Olympique Gymnaste Club de Nice remporte la coupe de France avec HUNGARIA.

Hungaria


En 1955, de très nombreux sportifs à travers l’Europe entière font confiance à la marque au « H ». HUNGARIA touche tous les sports grâce à sa gamme de ballons « Scaphandre » aux 14 panneaux. La boxe, le football, le volley, le rugby, le handball, le water-polo, le moto-ball, le basket-ball et même le schlagball (sorte de baseball Allemand) font confiance à HUNGARIA pour leurs ballons.

Le buvard Hungaria


Dans les années 60-70, plus de la moitié des footballeurs de première division chaussent les fameux crampons signés d’un « H ».

La marque devient, à l’aube des JO de 1968, « HUNGA ». Les plus grands virtuoses du championnat de France tels que Josip SKOBLAR, Roger MAGNUSSON ou encore Michel PLATINI réalisent des prouesses techniques avec les chaussures « HUNGA » aux pieds. Ces produits d’avant-garde allient souplesse et confort.

Skoblar


Magnusson



Hungaria avec l'OL


Au milieu des années 70, « HUNGA » est rachetée par ADIDAS qui souhaite écarter un concurrent de taille sur le marché du cuir.

Autocollant Hungaria


La marque orléanaise disparaît alors du paysage sportif français.

Admiratif de la marque depuis son plus jeune âge, Yves PIERBONI débute sa carrière professionnelle comme traceur de coques sur les chantiers navals de La Ciotat.
En 1980, attiré par la mode sportive, il répond à une annonce parue dans « France Football » pour un poste de commercial pour une petite marque de sport.
Pendant quatre ans, il va mener de front ses deux emplois avant de créer, en 1984, GYMCA, une entreprise de fabrication d’articles de sport. De 1984 à 1991, GYMCA connaît une forte progression.
Jusqu’alors associé dans cette affaire avec une seconde personne, Yves PIERBONI décide de tenter sa chance en solo et reprends l’outil de travail. La société devient alors JOKERGI, un atelier de confection textile employant dix personnes.
La mondialisation aidant, Monsieur PIERBONI doit fermer son entreprise française devant la concurrence nord africaine.
En 1998, admiratif des retours gagnants de nombreuses marques comme le Coq Sportif ou encore PONY, il décide de reprendre la marque de ses « grandes années de footballeur » lorsqu’il évoluait en troisième division à Saint-Cyr et chaussait les fameux crampons siglés d’un « H ».
En 1999, il dépose la marque « HUNGA » en France, puis en Europe en 2002 et enfin au niveau mondial en 2005.

Aujourd’hui, « HUNGA » élargit sa gamme avec des produits tels que des vêtements de sports tendances, des chaussures, des sacs, des bagageries sportives ou encore des lignes textiles pour clubs.

Un site de la marque est en construction: http://www.hunga-aklam.com

"Extrait de la thèse intitulée Le Phénomène Vintage dans le Sport, édigée par Jérôme VIALE, Master en Management des Activités Sportives Euromed Marseille".

Hungaria


Hungaria

Dernière mise à jour : ( 05-04-2007 )
 
< Précédent   Suivant >
Twitter
© 2017 Foot Nostalgie